Accueil du site - Agenda - Conférence de Presse de rentrée de la FNO

Recherche

En cette période estivale, beaucoup de français ont pu voir sur la route des vacances une campagne accueillante avec des territoires entretenus et des paysages ouverts permettant randonnées et dégustations de produits de qualité. Ces paysages et cette vie économique, c’est l’agriculture et plus particulièrement l’élevage et la présence d’animaux qui en sont à l’origine.

Pourtant depuis 20 ans le nombre d’éleveurs a dramatiquement chuté, entraînant la désertification de certaines zones rurales. Il est de plus en plus difficile pour un jeune de s’installer et vivre de ce métier, un des freins étant l’accès au foncier et au capital d’exploitation.

Pour remédier à ce problème et faciliter l’installation, la Fédération Nationale Ovine (FNO) a mis en place un dispositif expérimental permettant de capter des capitaux extérieurs pour apporter des fonds propres afin d’installer de jeunes éleveurs ovins.

Ce dispositif vous sera présenté par Serge Prévéraud, Président de la FNO, à l’occasion de la conférence de presse de rentrée de la FNO, le 7 septembre 2012 à 11h, chez Bruno et Jean-Marie Deletré, GAEC du Petit Poirat, lieu-dit Poirat, commune de Pindray, à côté de Montmorillon (86).

Cette conférence de presse sera aussi l’occasion de passer en revue tous les sujets d’actualité de la filière ovine, avec notamment les dossiers brûlants de l’été comme la prédation des troupeaux par les loups qui fait chaque année plus de victimes. Nous vous présenterons aussi les chantiers prioritaires pour l’année syndicale 2012-2013 parmi lesquels la réforme de la PAC sur laquelle la FNO a de lourdes attentes en termes de soutiens pour les éleveurs ovins et la contractualisation, dossier particulièrement important en ces temps de flambée des cours des matières premières... Il s’agira aussi de présenter l’avancée et les résultats du programme de relance de la production Reconquête Ovine.

Exploitation GAEC du Petit Poirat : GAEC familial à deux associés, dont l’un est en passe de laisser sa place à un jeune SAU : 117 ha dont 40 ha grandes cultures et 77 ha de prairie Productions ovine (560 brebis) et bovine (40 vaches allaitantes)

Répondre à cet article