Accueil du site - Prédation - Pastoralisme et prédateurs - Communiqué de presse vaucluse

Recherche

Un mois, jour pour jour, après la dernière attaque de son troupeau, Julien Bonnet, éleveur Ovin à Lagarde d’Apt et président de la Fédération Départementale Ovine, a été une nouvelle fois victime d’une attaque ce samedi 15 septembre. Malgré que le troupeau de brebis était protégé et gardé derrière des clôtures électriques, en conformité avec les dispositifs prévus dans le plan loup, cela n’aura pas suffit pour empêcher cette attaque. La perfidie du loup n’a pas de limite, prédateur intelligent et opportuniste, il a attendu que l’éleveur s’absente au moment du repas pour tuer à nouveau des brebis. Situation d’autant plus intolérable, qu’une deuxième attaque aurait eu lieu chez un éleveur voisin suite à la découverte d’une carcasse complètement dévorée ces derniers jours. Des prélèvements d’indices tels que des crottes ont été effectués par les agents assermentés sur les différents lieux d’attaques. Combien de temps faudra t-il encore

Répondre à cet article

Pièces jointes