Accueil du site - Contractualisation - Communiqué de presse. PRIX DE L’AGNEAU : la pression continue

Recherche

Au lendemain de ce week-end syndical où des éleveurs se sont mobilisés simultanément dans une dizaine de villes françaises pour la défense de l’agneau français, la FNO se félicite du franc succès de ces opérations, mais ne souhaite pas s’arrêter là...

Des échanges parfois vigoureux, toujours intéressants, ont eu lieu avec les responsables de magasins et de rayons. Les consommateurs se sont montrés très sensibles aux arguments des éleveurs, parfois surpris d’apprendre l’origine et les caractéristiques de la viande qu’ils étaient sur le point d’acheter, souvent inquiets suite aux derniers scandales autour de la viande, toujours demandeurs de plus d’informations sur les produits en rayons.

Aujourd’hui, les éleveurs restent vigilants et vont poursuivre la surveillance des pratiques des GMS pour ne pas les laisser écouler leurs stocks d’agneaux néozélandais en cassant encore les prix. Les opérations d’information, dans l’intérêt des consommateurs, vont donc se poursuivre dans les semaines à venir, pour que l’agneau français identifié et de qualité ne subisse pas la concurrence déloyale de l’import.

Face à cette demande des éleveurs et des consommateurs, les pouvoirs publics doivent prendre les mesures qui s’imposent et nous permettre d’apposer immédiatement sur nos agneaux la mention VOF (Viande Ovine Française).

Contact : Amélie VILLETTE, FNO, 01 40 04 51 32 / 06 37 03 31 79

Répondre à cet article