Accueil du site - PAC - La FNO se félicite des conclusions du forum sur l’avenir de la production ovine européenne

Recherche

Le 12 novembre 2015 a été lancé, à l’initiative du commissaire européen à l’Agriculture, Phil Hogan, un forum sur l’avenir du secteur ovin européen. Quel avenir pour la production ovine européenne dans un contexte international de plus en plus concurrentiel ? Sur quels éléments les filières ovines des différents pays européens se retrouvent ? Quelles sont les divergences ? Quelles sont les opportunités à saisir ? Quelles perspectives pour la future PAC 2020-2025 ? Voilà les principales questions auxquelles ce forum, constitué de différents représentants professionnels, représentants des pouvoirs publics et experts des différents pays européens ainsi que le COPA-COGECA, a essayé de répondre.

A l’issue de quatre réunions au cours desquelles chaque pays a apporté sa contribution sur sa vision de l’avenir de la production ovine européenne, le 13 octobre dernier, le forum a publié ses conclusions.

La FNO se félicite de ces conclusions qui reprennent les principaux éléments de la contribution de la filière ovine française, notamment :
— Le maintien d’une PAC forte, qui soutient la production ovine via des aides couplées nécessaires à l’orientation de la production et l’amélioration des performances et la mise en place d’un paiement environnemental qui permet de reconnaître enfin l’existant, c’est-à-dire toutes les contributions positives de l’élevage ovin sur l’aménagement des territoires souvent les plus reculés, la biodiversité, les écosystèmes, l’entretien des paysages, l’environnement de manière plus générale et l’emploi.

—Le lancement d’un nouveau programme de communication et de promotion de la viande ovine afin que l’agneau retrouve toute sa place dans les achats quotidiens des ménages.

La régulation des grands prédateurs, la simplification de l’identification, l’innovation, le soutien aux jeunes installés, une meilleure transparence du marché, un renforcement des organisations de producteurs pour améliorer le rapport de force dans les négociations commerciales, la protection de la filière dans les échanges internationaux ont également été intégrés aux conclusions du forum. Une attention toute particulière sera portée aux conséquences du brexit, et plus précisément au traitement de la viande ovine dans les discussions sur les futures conditions d’échanges entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, et les discussions à l’international, notamment pays tiers. Michèle Boudoin, Présidente de la FNO et Vice-Présidente du groupe ovin du COPA se réjouit que ces conclusions servent de support à l’élaboration de la feuille de route pour la prochaine PAC 2020-2025 pour la production ovine. Cette feuille de route sera très prochainement présentée et défendue par le Commissaire Européen Phil Hogan devant le Conseil et le Parlement européen. Le groupe de dialogue civil « Produits animaux – Viandes ovine et caprine » aura pour mission de suivre les applications de cette feuille de route.


Contact presse

Michèle BOUDOIN : 06 88 74 26 91

Répondre à cet article

Pièces jointes