Accueil du site - Contractualisation - Communiqué de presse : La FNO salue l’initiative de Carrefour

Recherche

Le bilan de santé de la PAC a été l’occasion de donner un nouvel élan à la production ovine française mise à mal depuis de trop nombreuses années, à travers un rééquilibrage de ses soutiens. La Fédération Nationale Ovine a souhaité profiter de cette donne pour enclencher la modernisation de ce secteur à travers l’incitation à la performance technique et économique. Cette volonté s’est concrétisée par un accord interprofessionnel autour de la gestion de l’offre et dans l’objectif de développer la contractualisation. La FNO salue le travail engagé dans ce sens par Carrefour qui se concrétise aujourd’hui par la signature d’un accord de contractualisation avec près d’une vingtaine de groupements de producteurs, soit plus de 3000 éleveurs ovins en France. Cette démarche débouche sur un engagement inédit entre un distributeur et des opérateurs de la filière répartis sur tout le territoire autour :  D’une durée avec des contrats signés sur 3 ans.  Des volumes déterminés en amont de la production.  D’une plus-value en lien avec un cahier des charges précis. Cet effort souligne la nécessité de garantir pour la filière les approvisionnements en agneaux français. A ce titre, la FNO rappelle que le développement de l’élevage ovin ne pourra se faire sans un prix correct payé aux producteurs. Elle compte sur l’ensemble des partenaires de notre filière pour développer ce type d’initiatives, dans un esprit « gagnant-gagnant » et dénoncera tout abus.

Répondre à cet article