Accueil du site - Prédation - Des éleveurs embastillés par le loup !

Recherche

A la veille du 14 juillet, fête nationale révolutionnaire française synonyme de liberté, les éleveurs lancent un cri d’alarme pour pouvoir défendre librement leurs animaux !

Depuis déjà 13 jours, ils attendent la signature de l’arrêté interministériel permettant aux éleveurs de défendre leurs troupeaux car des brebis, des agneaux, des veaux… se font dévorer tous les jours, en toute impunité, par des loups !

Depuis 13 jours, les éleveurs ont l’interdiction de défendre leurs troupeaux et se retrouvent dans l’obligation d’assister au massacre de leurs bêtes, sans pouvoir agir !

13 jours de vide juridique, 13 jours de massacre, 13 jours d’angoisse !

Face à cette situation, que dire du bien-être animal des animaux domestiques prédatés ? De l’impact psychologique sur l’éleveur ? De l’insécurité pour les vacanciers et autres juilletistes (souvent hébergés dans des gîtes) sillonnant les campagnes et arpentant les massifs ?

Nous demandons la publication immédiate de l’arrêté pour que les éleveurs exercent leur métier en toute sérénité, ce, sans restriction annoncée sur les tirs de prélèvement pendant tout la campagne !

Pour la survie de l’élevage et du pastoralisme, nous revendiquons ZERO ATTAQUE sur les troupeaux !

N’oublions jamais qu’attractivité et biodiversité sont les deux mamelles du pastoralisme !

= Communiqué de presse commun FNSEA FNO JA.

N’hésitez pas à le relayer auprès de vos élus locaux, maires, députés, parlementaires…

Répondre à cet article

Forum

  • modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?

    (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Lien hypertexte (optionnel)

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)

Pièces jointes