Accueil du site - Prédation - Pastoralisme et prédateurs

Les éleveurs face au loup

Recherche

La France constitue, en Europe, un cas sans équivalent de reconstitution d’une population de loups à l’échelle d’un pays où existent de traditionnelles et importantes activités d’élevage, structurées et déployées en l’absence, depuis près d’un siècle, de tout grand prédateur.

Depuis les premiers cas de prédation du loup constatés sur les troupeaux domestiques en 1993, le nombre d’attaques et de victimes a augmenté en corrélation avec l’expansion du territoire occupé par le loup. Avec plus de 3000 victimes du loup constatées en 2009, neuf départements sont aujourd’hui confrontés à la présence de ce animal.

Malgré les mesures de protection mis en place, les dégâts et les contraintes augmentent.

C’est un véritable appel au secours que lancent ces éleveurs qui ne savent plus comment exercer leur métier dans ces conditions.

Articles de cette rubrique